Menu

Édition Spéciale #Confinement : 3 questions à Didier Simonazzi, Directeur Ingénierie & Production chez SEIITRA

Pendant cette période de confinement, les équipes SEIITRA s’organisent pour accompagner les clients et faciliter leur quotidien.  
Pour vous apporter plus de visibilité, nous avons posé 3 questions à Didier Simonazzi : Directeur Ingénierie & Production, SEIITRA.

Comment vous êtes-vous organisés au niveau des équipes de développement pour assurer la continuité de service ?

D.Simonazzi : Grâce à notre environnement technologique très développé, nous avons pu mettre en place rapidement, et assez facilement, des solutions de télétravail pour nos équipes techniques.  Le développement de logiciels est une activité qui supporte assez bien ce mode de travail à distance puisque les collaborateurs travaillent très souvent sur leurs écrans. Ils ont par ailleurs à leur disposition des outils de collaboration à distance et peuvent aisément mettre en place des conférences audio, vidéo, mais aussi des “chats” en point à point ou en équipe. Ainsi, dès que le confinement a été prononcé, nous avons pu, en quelques heures, avoir 99% de nos équipiers en situation nominale de production logicielle.

Pour les clients qui sont en SaaS avez-vous noté un pic au niveau des serveurs ?

D.Simonazzi : Tout d’abord nous avons pu mettre en place, et continuons à le faire, des solutions pour permettre à nos clients eux-mêmes de faire du télétravail. De nouvelles connexions sécurisées ont été configurées et ont permis une poursuite de l’activité pour la plupart des cabinets. Nos équipes monitorent en permanence les serveurs pour réagir au plus vite en cas de dégradation, ce que nous n’avons pas observé sur la première semaine de confinement. A priori, dans la plupart des cas, le rythme de travail et les pratiques semblent rester similaires avant/pendant le confinement.

Et pour les clients qui sont en mode client/serveur, comment cela se passe-t-il ?

D.Simonazzi : Ces clients sont plutôt autonomes pour la mise en place des connexions sécurisées, et ne font appel à nous que très rarement. Leurs collaborateurs se retrouvent dans les mêmes conditions que ceux qui travaillent sur notre SaaS.